Tariquet Premières Grives

Nouveaux produits

Nouveaux produits
Tous les nouveaux produits
Vinimarché a visité les Vignobles André Lurton sur l'appellation Pessac-Léognan

Vinimarché a visité les Vignobles André Lurton sur l'appellation Pessac-Léognan

L'équipe de Vinimarché a pu découvrir avec grand plaisir les propriétés des vignobles André Lurton sur l'appellation Pessac-Léognan. Au programme, visite de trois propriétés et dégustations.

Château La Louvière : entre classicisme et modernité

Qui a dit que le lundi était compliqué ? Il est 9h du matin quand nous arrivons au Château La Louvière, première étape de notre journée de visites des propriétés du regretté André Lurton. Après un accueil sympathique de la part de nos guides de la journée, nous en profitons pour contempler la magnifique architecture du château. En faisant le tour de ce dernier nous pouvons contempler le jardin en même temps que l’on nous récapitule l’historique de la propriété. Si le Château La Louvière présente aujourd’hui un vignoble de soixante hectares, c’est d’abord un domaine historique de la région des Graves, avec une histoire viticole vieille de plus de sept siècles. 1965 marque finalement le renouveau de La Louvière avec son rachat par André Lurton. À force d’investissements et de travaux, il décide de tout mettre en œuvre pour restaurer le château, replanter le vignoble et moderniser les installations techniques.

Cette modernisation ne jure pourtant pas avec l’histoire de la propriété. En effet, si on peut observer des installations modernes, la demeure restaurée reste un beau témoignage de sa longue histoire, avec de nombreuses statues, peintures, tapisseries, voire même une magnifique baignoire d’époque. Après avoir fait le tour du propriétaire, il est l’heure de passer à la suite de notre visite.

Château de Rochemorin : bienvenue chez Montesquieu

Si le Château de Rochemorin est une propriété vinicole des Vignobles André Lurton, il est d’abord connu pour tout autre chose : l’ancien lieu de villégiature de l’écrivain et philosophe des Lumières Montesquieu. Si nous ne visitons pas la bâtisse d’époque, nous avons néanmoins l’opportunité de profiter de la vue sur le toit des bâtiments techniques.

Cette propriété de 90 hectares est par ailleurs située sur les hauteurs de Martillac. S’il avait très bonne réputation à l’époque du Baron de la Brède, le vignoble de Rochemorin est peu à peu tombé dans l’oubli après son rachat par une société d’exploitation forestière en 1919. Les vignes sont alors peu à peu arrachées pour être remplacées par des pins maritimes. Il faut une nouvelle fois attendre l’arrivée d’André Lurton à la tête de la propriété en 1973 pour voir la replantation et la modernisation du vignoble. Aujourd’hui, le Château de Rochemorin est indéniablement un des meilleurs rapport qualité/prix de l’appellation Pessac-Léognan. Le Château Coucheroy y est notamment produit.

C’est ici que se déroule ensuite notre dégustation. Nous pouvons ainsi déguster de nombreuses cuvées produites par les Vignobles André Lurton, Si la dégustation fait la part belle aux Pessac-Léognan, on peut tout de même noter la présence de vins d’Entre-deux-Mers, de Margaux, du Haut-Médoc, ou de Lussac-Saint-Émilion.

Château Couhins-Lurton : de l’amour des lieux à celui du vin

Dernière étape de notre périple, le Château Couhins-Lurton est une propriété historique de l’appellation Pessac-Léognan. Si le vin blanc devient Grand Cru Classé des Graves en 1959, le domaine est au bord du précipice. Amoureux des lieux, André Lurton permet le sauvetage du vignoble en faisant affermer les deux derniers hectares de vignes encore plantés à la fin des années soixante. Après un intermède réalisé par la famille Comte, le Château Couhins-Lurton est définitivement acquis en 1992 par André Lurton qui rachète l’ensemble de la propriété (vignoble, château, chais, dépendances, parc…). Les grands travaux de modernisation ensuite engagés permettent la création de nouveaux chais modernes, d’un pôle grands crus et le Château Couhins-Lurton se fait même certifier en Haute Valeur Environnementale.

Ça y est, notre journée de visite s’achève. Après une dernière photo de groupe, nous pouvons finalement repartir, avec de jolis souvenirs dans la tête.

Laisser un commentaire