Champagne Couvreur-Philippart

Nouveaux produits

Nouveaux produits
Tous les nouveaux produits

Promotions

Promotions
Tous les produits en promotion
Qui es-tu Grenache Noir ?

Qui es-tu Grenache Noir ?

Cépage à chair rouge originaire d’Espagne, je suis aujourd’hui planté sur plus de 100 000 hectares un peu partout dans le monde. Aussi bien utilisé seul qu’en assemblage, je marque par ma rondeur et ma gourmandise.

Où est-ce que tu pousses ?


Né dans la province d’Aragon en Espagne, je me suis peu à peu développé au-delà des frontières de mon pays durant le Moyen-Âge avec l’expansion du Royaume d’Aragon. C’est ainsi que l’on commence à me retrouver en France dans le Roussillon. Je me plais particulièrement au climat méditerranéen, c’est pourquoi on me retrouve aujourd’hui en grande partie le long de la Méditerranée, de la Vallée du Rhône méridionale au Roussillon, en passant par la Provence et le Languedoc.


Travaillé aussi bien en monocépage qu’en assemblage, je me plais particulièrement dans le Sud de la Vallée du Rhône sur des appellations mythiques telles que Châteauneuf-du-Pape ou Vacqueyras. Si je suis majoritairement travaillé en vin rouge sec, on me trouve aussi fréquemment dans le Roussillon pour la confection de vins doux naturels de Banyuls par exemple.

Grenache Grappe

Ailleurs, je me plais bien évidemment parfaitement en Espagne, où l’on me trouve en Rioja et Navarre. Mais mon pays natal et d’adoption ne sont pas les seuls à m’accueillir. En effet, je suis notamment présent dans d’autres pays d’Europe (Grèce, Italie, Portugal), d’Afrique du Nord (Algérie, Maroc, Tunisie), ainsi que dans les pays du nouveau monde (Afrique du Sud, Argentine, Australie, Californie, Chili).

Vous l’aurez compris, j’aime particulièrement la chaleur et la sécheresse. C’est pourquoi, j’affectionne des sols chauds constitués de graves et de cailloux, offrant un bel effet albédo et permettant ainsi une maturation optimale de mes baies. Le climat méditerranéen me sied donc particulièrement – avec sa chaleur et ses forts vents – a contrario de zones plus humides (continentale, océanique…) qui m’empêchent de m’épanouir complètement, d’autant plus que je suis sensible aux maladies comme la pourriture grise, le ver de la grappe, le Mildiou ou encore l’Excoriose.

Comment t’exprimes-tu ?

Je présente des rendements assez élevés et je me suis adapté au fil du temps aux puissants vents méditerranéens. Je dois ainsi être taillé assez court (en cordon de royat ou en gobelet) et évité trop d’eau afin d’exprimer tout mon potentiel aromatique. Avec mon fort potentiel en sucre, je manque naturellement de fraîcheur. C’est pourquoi, il faut bannir chez moi toute surmaturité pour éviter que je ne produise des vins trop lourds. Pour remédier à cela, il est aussi possible de m’assembler avec la Syrah, qui est un cépage avec beaucoup plus de fraîcheur. La forte présence en sucre et mon potentiel alcoolique sont pourtant loin d’être des inconvénients puisque ils me permettent de révéler un exceptionnel potentiel lorsque je suis vinifié en vin doux naturel.

Quid de mes qualités organoleptiques ? Si je suis connu pour mes arômes de fruits rouges et noirs mûrs (cerise noire, cassis, mûres), je présente une palette aromatique extrêmement large, avec des fragrances de fruits secs (figues), d’épices douces (réglisse), de poivre blanc, d’olives noires, ainsi que de subtiles notes empyreumatiques (moka, tabac…). En bouche, je me montre ample, gourmand, et puissant avec de jolis tanins soyeux.

Si je me bois très facilement dans ma jeunesse, grâce à ma gourmandise et une belle buvabilité, je peux aussi être gardé de longues années sur les terroirs exceptionnels. Sur Châteauneuf-du-Pape et dans un grand millésime, vous pourrez me garder au frais dans votre cave durant des décennies. Amoureux de gastronomie ? Accordez moi avec un mets puissant, tel un pigeon à la truffe du Ventoux ou un chevreuil mariné et profitez d’un instant magique…

Laisser un commentaire